Styles de vêtements de début des années 1800

August 9

Styles de vêtements de début des années 1800


Les années 1800 ont vu une grande quantité de changements politiques dans la société européenne et américaine. À cette époque, la mode a changé radicalement en un temps relativement court laps de temps. De 1800 à 1825, le style français dicté "la mode" pour le reste du monde. Peu après, les aristocrates se sont tournés vers la Grande - Bretagne pour leurs indices de style. Beaucoup de riches Américains ont copié les styles à la mode de l' étranger, tandis que les Américains les plus pauvres utilisés main-me-bas ou de tissus bon marché pour garder leurs vêtements abordables. Avec de tels changements radicaux dans la politique et la culture, il est pas surprenant que les années 1800 ont été caractérisées par les deux styles à la mode et frugal.

Français style Régence

Au début des années 1800, la France a du mal économiquement. Napoléon Bonaparte a vu dans les usines textiles de la France la possibilité pour les recettes et a introduit un nouveau style de la mode et de la culture. invités royaux ne sont pas autorisés à porter la même tenue deux fois, ce qui nécessite l'achat de plus de tissu. jupes complètes et taille haute caractérisent les robes de dames, inspiré en grande partie par l'impératrice Joséphine. tissu supplémentaire a été recueillie au bas du dos et les trains ont été portés pour le soir. robes grecques classiques inspirés des styles à cette époque, et le blanc était une couleur populaire pour les riches.

style Empire

Comme les styles ont évolué au début des années 1800, le tour de taille pour les robes des femmes déplacé encore plus loin vers le haut vers le buste. Les robes étaient faites de tissu mince, généralement mousseline, et les jupes étaient moins complète. Décolletés étaient bas et carré, et les manches ont été bouchés et serrés pour assurer petit et délicat mouvement. Ce regard était globalement beaucoup moins conservateur que au début du siècle, où de nombreuses femmes portaient des pantalons de couleur chair pour la chaleur sous leurs robes presque pure, donnant l'effet de porter rien en dessous du tout. Les femmes portaient souvent "pelisses" pendant les mois les plus froids. La pelisse est un type de manteau dont la taille correspond à la taille de la robe empire. Ils étaient souvent portés au cours de cette période de temps avec un col de fourrure et venaient souvent en brun doré, vert foncé et bleu. La pelisse était ceinturée haute à la taille et porté ouvert à l'avant.

Mi-19ème siècle

Après la perte des guerres napoléoniennes, le pouvoir politique et culturel déplacé vers l'Angleterre dans la dernière partie du début des années 1800. Ce changement a conduit à un changement radical dans les styles pour les femmes. Le tour de taille des robes abaissée lentement jusqu'à ce qu'il était à sa place naturelle et les femmes ont commencé à porter des corsets à nouveau. Modestie ré-émergé avec des décolletés plus élevés et un gothique / influence victorienne de l'Angleterre. En outre, les jupes sont devenues plus complète et ont été portés avec, cordons décoratifs rigides ou jupons superposés. Le port de trois à six cotillons à un moment était pas rare. Tournures étaient attachés sur le bas du dos avec le ruban pour créer la silhouette populaire. Les tissus utilisés dans la construction de ces robes est devenu plus lourd, avec du coton et calicot le plus commun. Les manches longues de ces robes étaient souvent gonflées au sommet de l'épaule au coude avec un manchon serré du coude au poignet.

Styles Hommes

Les hommes du début des années 1800 portaient souvent des chapeaux haut et derbies. Culotte étaient plus longs et bien ajustés, montrant les veaux des hommes. Plus tard, le pantalon est devenu plus long et les hommes ont commencé à porter un pantalon ou un pantalon. Coats avaient de longues queues dans le dos et ont été portés à court à l'avant. Le dandy, un homme qui a eu un grand intérêt pour la mode et souvent incorporé les styles de la mode féminine dans sa garde-robe, née au cours de cette période de temps, ainsi, mettant l'accent sur le bien-mesure, les styles classiques.

Colonial Américains

Bien que les Américains riches étaient en mesure de prendre leurs repères de style de l'étranger, les classes inférieures modifiées ces styles populaires à des fins d'abordabilité. Les jeunes garçons portaient la main-me-bas ou culottes et chemisiers fabriqués à partir de tissu de vêtements anciens membres de la famille. costumes Buster Brown étaient également fréquentes pour les garçons à l'époque et avait un pantalon bloomer-like qui sont descendus au genou, avec un grand arc au niveau du col. Semblable à la mode populaire parmi les riches, les femmes portaient des jupes hoop ou rigides, jupons de crin avec des robes modestes qui sont venus jusqu'à l'encolure. Corsets étaient populaires encore, et bonnets étaient souvent portés chez les femmes américaines pour protéger leur peau. Les hommes portaient des manteaux à double boutonnage à col épais et rigides jusqu'à environ 1830, quand ils ont commencé à porter leurs colliers vers le bas. Blouses ont été le plus souvent en lin ou de mousseline.